Les Bruits Neufs

Depuis janvier 2019, je me suis lancé dans l’aventure du podcast, avec une émission régulière de 15-20 minutes, Les Bruits Neufs.

Éclectique, ludique, exploratoire, j’y présente des auteurs et des écrits pour lesquels je me passionne et j’essaie d’ensemencer avec gaieté les horizons de lecture de chacun.e l’espace de quelques instants.

Parfois ce sont des « one shot », parfois des séries autour d’un ouvrage, il ne tient qu’à vous de partir à la découverte des différents épisodes et de faire vos récoltes en Bruits Neufs!

Et voici le petit dernier!

La Joute des Blasonneurs, gloire et misère du corps chez les poètes baroques, épisode 1

  • Loin d’un âge compassé, collet-monté amidonné, le baroque témoigne d’une effervescence vivante et affranchie. Les poètes en verve de cette époque ont champs libre pour débroussailler cette nouvelle langue et lui donner ses « lettres de noblesse». En 1534, Clément Marot, exilé pour ses affinités protestantes publie le « Beau Tétin », c’est le début des « blasons du corps féminin », qui deviendra bientôt un concours de poésie prisé des plus grands poètes de l’époque.

    Accompagné du violiste Roland Kern (rolandkern.com/), partons à la découverte de cet étrange matière poétique…

Je vous convie encore à découvrir Les Fleuves Profonds, de l’auteur péruvien José-María Arguedas.

Bonne écoute!